News - 31.05.2022

Chedly Zaibi: Un des Pionniers de TUNISAIR n’est plus ! Hommage à l’occasion de la commémoration du 40ème jour

Chedly Zaibi: Un des Pionniers de TUNISAIR n’est plus !

Par Lamia Zaibi - Sa devise était : «Celui qui n’avance pas, recule»!

Chedly Zaibi, plus communément appelé Si Ben Salem à Tunisair, nous a quitté ce 27 avril 2022, à l’âge de 77 ans. Il a été l’un des pionniers et acteurs principaux dans l’essor et le développement de Tunisair. Il appartenait à une génération ayant contribué à bâtir notre pays et fait partie des patriotes qui croyaient dur comme fer en la valeur du travail, une des valeurs qu’il a toujours cherché à inculquer aux jeunes générations qui doivent prendre le relais pour faire sortir la Tunisie du tunnel de ces dix dernières années.

Ce n’est pas par hasard qu’il ait été ‘enlevé’ au début des années 60 de la société IBM, pour intégrer TUNISAIR, la compagnie aérienne nationale fondée en 1948. A cette époque, TUNISAIR était en pleine construction et cherchait à recruter ses futurs cadres notamment dans le domaine de l’informatique, à une époque où les compétences étaient encore très rares.

C’est ainsi qu’il a commencé une longue carrière professionnelle exemplaire où il a gravi tous les échelons et rempli chaque mission qui lui a été confiée avec le même dévouement, et le même sens du devoir et d’appartenance. Il a entre autres occupé le poste de Chef de Service Exploitation, puis Chef de Département à la Direction de l’Informatique. Sa carrière a été couronnée, en 1996, par sa nomination en tant que Directeur des Systèmes d’information Financière à la Direction Centrale Financière. A l’approche du passage critique de l’an 2000, et face aux risques encourus par les systèmes informatiques, il a été sollicité pour faire partie de la Commission de mise à niveau du système informatique créée à cet égard. Il a ainsi joué un rôle clé pour assurer à la compagnie nationale un passage sans risque du fameux Y2K. Par ailleurs, il a contribué à la mise en place du premier logiciel intégré de traitement des Recettes Commerciales.

Si Ben Salem était convaincu de l’importance primordiale de l’apprentissage et de la formation continue. Il croyait ardemment que «Celui qui n’avance pas, recule», et il diffusait cette valeur au sein de son équipe car pour lui, l’intérêt général devrait toujours primer sur l’intérêt personnel. Il saisissait ainsi toutes les opportunités qui se présentaient pour développer aussi bien ses compétences que celles de chaque membre de son équipe. Grâce à son sens du partage et son don de communicateur, son équipe a pu bénéficier de son expertise qu’il a affinée durant les diverses formations effectuées en Europe et aux Etats Unis.

Ainsi, durant sa longue carrière au sein de Tunisair, il a su gérer son équipe avec une main de fer dans un gant de velours. Il n’était pas un simple supérieur hiérarchique mais un mentor car même après son départ à la retraite, son esprit et ses idées sont restées vives parmi ses collègues à Tunisair. Il incarnait à la fois la sagesse et le pragmatisme ainsi que l’intégrité et l’authenticité, deux valeurs importantes que doit impérativement posséder un vrai leader. Rien ne l’empêchait d’exprimer avec vigueur son point de vue lorsqu’il voyait que la « Ghzalla », comme il aimait à l’appeler, était en péril.

Ce dévouement à sa carrière professionnelle n’était pas au détriment de sa famille qu’il a bâti avec un amour inconditionnel, un sens du sacrifice, et du don de soi, sans attendre rien en retour. Il a été un mari et un papa exemplaire qui a consacré toute sa vie pour le bonheur de sa famille et a toujours été présent à chaque nouvelle étape avec une bienveillance exceptionnelle. Il a continué, après la perte de sa bienaimée, à jouer un double rôle, aussi bien pour ses filles que pour ses petits-enfants.

Multiples sont les leçons de vie qu’on a apprises de lui et qui, désormais, font partie de nous, ses filles. Sa force a transcendé l’espace et est en chacune de nous, elle éclaire notre chemin et nous permet d’avancer. C’est pour cela que là où il est, il doit se sentir heureux et fier d’avoir réussi sa mission dans la vie et d’avoir laissé un héritage et un ensemble de valeurs que sa famille et ses collègues continueront à incarner. 

Lamia Zaibi, PhD
Maitre Assistante, Institut Supérieur des Langues de Tunis,
Experte et Consultante en Communication Interpersonnelle et Organisationnelle

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.