News - 12.10.2021

Sommet francophone : les coulisses d’un report à 2022… mais toujours à Djerba

Sommet francophone : les coulisses d’un report à 2022… mais toujours à Djerba

Retard dans la préparation? Vents contraires? Ou d'autres raisons? Éclairage. Le 18ème sommet mondial de la Francophonie, prévu les 20 et 21 novembre prochain à Djerba s’achemine vers un report d’une année, avec maintien du lieu de sa tenue dans l’île tunisienne, en 2022. C’est ce qu’a recommandé le conseil permanent de la Francophonie (CPF), de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) lors de sa réunion par visioconférence mardi 12 octobre 2021. Chargée de la préparation et du suivi du sommet, cette instance regroupe notamment les représentants personnels des chefs d’État et de gouvernement. Sa recommandation de reporter le sommet de Djerba sera soumise pour approbation, ce qui semble acquis, à la conférence ministérielle de la Francophonie devant se tenir avant la fin de ce mois.

La question était déjà évoquée lors de la réunion du CPF le 28 septembre dernier et la secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo, devait conduire des consultations à ce sujet, avec les participants et les autorités tunisiennes. C’est ainsi qu’elle s’était rendue vendredi et samedi dernier à Tunis, pour une série d’entretiens et a été reçue, samedi, par le président Kais Saïed.

Les préparatifs avaient-ils pris du retard ? Des influences politiques ont-elles joué en défaveur de la Tunisie ? Les rumeurs sont persistantes.

(Mise à jour)

Dans un communiqué publié mardi soir, l'OIF indique que "cette session extraordinaire du Conseil permanent de la Francophonie (CPF) intervient deux semaines après que la Secrétaire générale a mené des consultations auprès des autorités tunisiennes et d’autres pays membres de la Francophonie sur la tenue du Sommet de la Francophonie à Djerba. Les représentants des Etats et gouvernements membres ont débattu ouvertement et dans un souci de cohésion et de solidarité, sur l’organisation du Sommet en Tunisie dans les délais initialement prévus. Ils sont arrivés à un consensus sur la nécessité de reporter d’un an le 18e Sommet de la Francophonie, afin de permettre à la Tunisie de pouvoir organiser cette instance importante dans les conditions les plus optimales. Afin de pouvoir valider rapidement cette proposition, les membres du Conseil permanent de la Francophonie recommandent la tenue, dans les plus brefs délais,  d’une session extraordinaire de la Conférence ministérielle de la Francophonie."

 

 

 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.